La malle aux trésors

Publié le par cathycat

 

Aujourd'hui j'ai envie de me faire l'écho de  QUICHOTTINE  qui vient de nous rappeler les délices de "la première gorgée de bière" de Philippe Delerm.

 

Ce petit recueil léger par la taille mais chargé de tant souvenirs a été le précurseur de beaucoup d'autres de même style et justement, les enfants m'ont offert tout récemment :

 

 

9782081201194.jpg

 

 

L'auteur, sa femmes et leurs amis, ont organisé un inventaire qui s'est transformé en ouvrage, qui a son tour fait résonner toutes sortes de souvenirs...

 

Voici comment ils les présentent :

 

 

Au détour d'une brocante ou dans un coin de grenier, nous sommes tous tombés en arrêt un jour ou l'autre devant l'un de ces objets anodins qui, pour quelque raison étrange, font partie de notre mémoire. Un nain de jardin, une poupée de coquillages, un pliant de camping, des osselets ou la trompe en forme de corne de vache qu'on trimballait partout, en se prenant pour un aventurier...

Un soir, lors d'un dîner, nos huit auteurs, qui sont également huit amis, s'amusent à évoquer les objets de leur jeunesse. Ainsi est né le projet de cette petite brocante intime, chacun racontant l'histoire de ses objets préférés, objets sans importance, ridicules ou émouvants.

 

"Bien vite on a senti que la tendresse l'emportait sur la moquerie, qu'une part d'enfance était enfermée là, dans ces gestes et ces odeurs. Des choses simples. Des petits bouts de vie. A retrouver.A partager."

 

 

 

Chaque objet est introduit par une courte définition de rappel et une illustration, et je ne peux m'empêcher de scander les mots par des "Ah oui ! Ah oui !..." tellement la flèche des souvenirs se plante bien au coeur de la cible.

 

Des objets oubliés ressurgissent instantanément tels les baromètres qui passaient du bleu au rose selon qu'il faisait pluie ou soleil et qui me ramènent au baromètre en forme de derrière de vache, laissant juste apparaître son sourire au-dessus de la croupe d'où s'échappait une queue en ficelle qui était censé indiquer si le temps était à l'humidité ou non...

 

On retrouve ensuite un texte court décliné par l'un des huit larrons, trop heureux de partager sa madeleine de Proust...

 

Cela passe des bigoudis (un bigoudi, un pic, un bigoudi, un pic), au papier tue-mouche (vu chez des cousins et qui me semblait à la pointe de l'inventivité et de l'esthétique, n'ayant compris que beaucoup plus tard pourquoi Maman n'avait jamais voulu en acheter ces longs rubans jaunes collants) ; du bonbon à la menthe (iincontournable des pique-niques à l'école) au porte-monnaie (que celui qui n'en a pas eu un lève le doigt !) ; Des patins en feutre (il y eut une époque où nous avions chacun notre couleur... comme pour les serviettes de table...) au martinet (invention ignoble qui pourtant m'arrache aujourd'hui un sourire)... Une malle au trésors dans laquelle chaque souvenir fait ricochet pour nous entraîner vers un autre et un autre...

 

Et quelle surprise d'avoir retrouvé dans ces pages... La vierge en plastique bleu !!!

 

Nous en avions une, mes soeurs et moi et nous adorions l'exposer à la lumière pour aller vite vite nous enfermer dans les cabinets, seule pièce totalement obscure, pour contempler... le miracle !... et nous pouvions renouveler l'opération plusieurs fois de suite sans nous lasser jusqu'à ce que maman nous dise de filer jouer dans le jardin.

 

Nous avons quand même eu peur du péché mortel le jour où, imprudentes, nous avons laissé notre Sainte Vierge-princesse-magnifique entre toutes les femmes, posée sous la lampe de chevet et que nous l"avons oubliée là. Au moment d'aller au lit, nous avons retrouvé une vieille sorcière voûtée, semblant danser le twist qui nous a ma foi bien effrayées. Un coup de canif dans notre vie mystique qui nous faisait aussi remplir d'eau de cologne le bénitier d'un petit crucifix pour pouvoir dire la messe en latin...

 

Comme quoi il faut toujours avoir une malle aux trésors pas trop loin. Rien te tel pour avoir le sourire...

 

 

 

Publié dans coin lecture

Commenter cet article

juliette 24/05/2012 19:37

Décidément, tout le monde l'avait cette vierge en plastique...Faut croire qu'on en vendait à la sortie de la messe....Finalement, les familles n'étaient pas très originales..Nous avons tous eu ces
objets..Ah le chien dans les voitures...J'en ai vu un il n'y a pas longtemps..Ca m'a amusé...
Le martinet, comme nous arrachions les lanières, ma mère prenait "une oussine" qui faisait 10 fois plus mal..On est con quand on est gamin..
En ce moment, je suis en train de faire le vide des cadeaux de mes enfants, la fameuse tour Effel en carton par exemple..mais, chut, je ne leur dirai pas...Les boules de neige, ma fille en offre à
sa copine qui en fait collection...J'aime bien..Ca ne s'est pas démodé...On en encore sur tous les lieux de vacances..

cathycat 24/05/2012 20:05



Ah toi aussi tu as eu le martinet à une lanière !... C'était quand même moyen-âgeux cette punition !... Mais on s'en rappelle maintenant en souriant...


C'est vrai que si on gardait tout, on serait quand même entourées de pas mal d'horreurs. Mais quand on les revoit sur une brocante on s'écrie, "Oh ! tu te rappelle.....". Je trouve ça rigolo.
Bizzz



Stéphane 10/04/2012 21:42

Bravo pour cet article qui comme le livre atteint son but et me fait repenser à l’enfance.à travers tous ces objets. J’ai pu feuilleter le livre et on en ressort avec la sensation plaisante d’avoir
fait un petit voyage dans le temps. Même le fameux martinet m’a ému en repensant à celui que Maman sortait parfois pour me faire obéir ! C’est étonnant comme la recette de ce petit livre fonctionne
à merveille !

cathycat 10/04/2012 23:10



Hi Hi... le martinet laisse un souvenir indélébile et pourtant je n'arrive pas à le détester... Heureuse que tu aies aimé ce livre autant que moi et merci pour ta visite. Bisous



Françoise la Vieille Marmotte 15/03/2012 10:29

Coucou Cathy ? pas de nouvelles de toi ? Est-ce que tu te remets de tes "fantaisies ?
Je me souviens que nos blogs sont Jumeaux
Alors, je venais te faire un bisou spécial anniversaire !
J'espère te lire bien vite !

cathycat 15/03/2012 21:20



Eh oui ! bon anniversaire à ton blog également. C'est fou ce qu'une année passe vite... J'ai eu un petit coup de mou mais ça y est je vais refaire un article bientôt. Ces temps ci je me
contentais de visiter les blogs ce qui est toujours bien agréable... A très vite. Bonne soirée Bisous



emma 11/03/2012 13:34

ah oui tous ces trésors d'avant légos et barbies... la boule avec la neige qui tombe sur le mont st michel , le porte plume avec une petite visée sur la muraille de Chine !!! je vais voir de ce pas
si elle fluoresce encore, ma petite vierge qui cotoie un minuscule buddha ,un faune accroupi, une petite icone, un bateau dans une bouteille ronde et de jolies pierres taillées sur l'étagere/ autel
dédiée à mon enfance !!! bon dimanche, Cathy

cathycat 12/03/2012 07:50



Rhhoo j'adore tes trésors et encore mille merci pour la photo ! Je ne sais pas quel âge tu as mais je pense que légos et barbies sont autant de trésors pour les générations futures... Très belle
journée. Bisous



Corine Caporlan 10/03/2012 17:05

En fait c'est surtout une page de transition (pour un retour) et de remerciements sincères.
Bel après-midi, Cathy
Il fait beau, on ressort
Grosse bise

cathycat 11/03/2012 09:48



Le printemps arrive à grands pas... ouf ! Bisous et bon dimanche à toi