En mai fais ce qu'il te plaît...

Publié le par cathycat

Vous connaissez l'adage, même si cette année il ne faut pas non plus se découvrir d'un fil.

Mais puisque mai est le mois où tout est permis, pourquoi ne pas se faire plaisir en aidant les enfants malades à réaliser leur rêves, à faire un jour ce qui leur plaît...

 

C'est le pari renouvelé de l'association RÊVES qui met tout en oeuvre pour réaliser les voeux d'enfants.

 

Cette année encore, Quichottine nous propose, dans ses "anthologies éphémères", avec l'aide de Polly et Azalaïs, de participer à l'écriture d'un livre dont les produits de la vente serviront à financer un rêve. Tout l'historique de cette initiative est ICI et je vous encourage à y jeter un coup d'oeil.

 

Cette participation est vraiment à la portée de tous. Nul besoin d'être littéraire ou artiste, les seules qualités requises sont l'envie de partager, le souhait de rendre quelqu'un heureux.

 

Le thème de cette année est

"la marguerite des possible"


Un titre qui peut se décliner de toutes les manières, dessin, poème, conte, histoire, témoignage... Le texte ne doit pas obligatoirement parler de marguerite, mais vous verrez tout est bien expliqué par Quichottine dans les anthologies éphémères et dans les commentaires. Seules contraintes, le texte ne doit pas dépasser 4000 caractères, lui parvenir avant fin juin, les photos et dessins seront édités en noir et blanc pour des raisons évidentes d'économie, et la production de chacun devra être inédite et offerte pour aider à construire ce rêve.

J'ai participé l'an dernier sur l'idée originale de "La boîte à rêves" : chacun devait colorier, peindre, customiser un seul et même dessin et décliner histoires ou poésie autour de cette image. Un petit livre coloré qui a remporté un vif succès et qui a permis à la jeune Meriem de passer un joli moment avec sa famille à Disneyland.

C'est une expérience très gratifiante car tout le monde reçoit quelque chose de très positif, par le partage, la création, le don d'une petite partie de soi, l'envie de contribuer à la réalisation d'un rêve, le trac de ne pas savoir faire, la satisfaction de l'avoir tout de même fait, l'impatience de la parution, le plaisir d'offrir le petit ouvrage écrit à "plein de mains", et quelques semaines plus tard, le message de l'association racontant qu'un jour ou le temps d'un week-end, un enfant particulier a pu réaliser grâce à nous ce qui lui tenait vraiment à coeur. Et alors toute cette entreprise nous transporte d'enthousiasme.

 

Alors cette année, peut-être de nouvelles petites cellules grises vont-elles venir se joindre au projet.

Et vous, ça vous dit ??? un peu... beaucoup... passionnément...

 

 

PS Quichottine a bien raison quand elle dit dans les commentaires...

"Acheter le livre, c'est déjà beaucoup, même si l'on ne peut participer autrement "

Et elle ajoute cette précision...

"Pour les quatre mille caractères, je crois que tu pourrais préciser plutôt que le texte doit être court et que s'ils le désirent, je peux envoyer la page vierge où les auteurs peuvent écrire pour
voir ce que ça donne "

N'hésitez pas à la contacter si vous souhaitez un peu plus de précisions et peut-être vous laisserez-vous tenter.

 

Commenter cet article

Oxygène 07/06/2013 09:23

J'avais acheté les premiers ouvrages. Cette année j'ai envoyé un court texte à Quichottine. C'est très modeste mais je sais bien que ce sont toutes ces petites participations réunies qui feront la
joie d'un enfant....
Tu as bien raison de préciser que Quichottine garde les envois secrets avant la publication pour ne pas influencer. Je crois que je n'aurais jamais osé envoyer mes quelques lignes si j'en avais lu
d'autres avant.
Il y a si longtemps que j'ai envoyé mon texte à Quichottine que je l'avais d'ailleurs presque oublié. Tu viens sans le vouloir de me remettre la pression... Est-ce que ce que j'ai envoyé va
"coller" ?
Trop tard pour réfléchir. C'est fait...
En tout cas, j'ai hâte de découvrir l'ensemble et j'espère que le projet atteindra son but : réaliser le rêve d'un enfant.
Gros bisous à toi Cathy

cathycat 08/06/2013 19:55



Mais non, il ne faut pas te remettre la pression. Nous avons tous fait nos textes avec notre sensibilité et notre coeur et si Quichottine les valide, c'est qu'ils lui plaisent. Il faut oser se
lancer et ensuite profiter du partage, et se réjouir du résultat...c'est en tout cas comme cela que je vois les choses. Et comme toi, j'ai hâte de voir l'ouvrage terminé, tout cela est très
excitant... Bisous



En dilettante 07/06/2013 06:52

J'avais beaucoup aimé le précédent livre, il me tarde de lire celui-ci. J'imagine des mots qui se détachent et qui tombent...

cathycat 08/06/2013 19:50



J'adore ce que tu écris là et je suis sûre que Quichottine aimerait aussi. Tu devrais développer un peu ou dessiner ou photographier juste cette phrase, ce serait une super participation au
projet. Tu as jusqu'à fin juin tu sais.... c'est comme tu veux tu "choises"... comme on disait chez moi. Bisous



mireille du sablon 02/06/2013 13:35

Merci pour Elfiston!
Bon dimanche, gros bisous de Mireille du Sablon

cathycat 02/06/2013 15:48



Profite bien de cette belle fête ! Bisous



..........♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 02/06/2013 08:19

mai est passé...
nous n'avons plus droit aux "mais"
allons de l'avant...le soleil brille ce matin..c'est tout bon
bon et beau dimanche

cathycat 02/06/2013 12:57



Mais si mais si, d'abord profiter de ce soleil tout neuf et puis publier... Bon dimanche à toi aussi. Bisous



zaza 01/06/2013 11:14

C'est un très beau projet, qui j'espère aura du succès !
Bonne journée
Bises

cathycat 02/06/2013 12:56



Les deux années passées ont rapporté une belle moisson d'écrits, il n'y a pas de raisons que cette année soit moins prolifique. Il faut seulement faire passer le mot pour que toutes les petites
plumes s'agitent pour cette bonne cause. Bisous