40° à l'ombre...

Publié le par cathycat

C'était la température annoncée pour la journée et je crois que nous n'en sommes pas loin. Les grosses chaleurs nous affolent mais ne faisaient pas reculer, autrefois, les grands voyageurs.

 

C'est donc à l'ombre et sous le doux souffle de mon ventilateur que je me suis replongée dans cette encyclopédie donnée par ma grand-mère :

 

P8200004

 

 

Cette édition de 1923 recèle des trésors mais n'est plus présentable depuis que Tabatha, encore petite, a fait son délice de la reliure... cependant, le contenu est là et qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse...

 

Je disais donc que ces 40° promis m'ont inspirée pour me mouvoir avec lenteur et me pencher sur l'équipement des anciens colons, très bien décrit dans l'ouvrage. Voyez plutôt...

 

 

colonisation 1

 

 

colonisation 1 bis

 

 

Quatre faux-cols pour une chemise blanche... J'ai un peu tiqué !... Bon d'accord, c'est pour la malle cabine mais même sur les bateaux, on transpire...

 

 

colonisation 2

 

J'admire le souci du détail...

et apprécie d'autant plus notre équipement contemporain...

 

 

S'ensuivent des conseils judicieux pour prévenir le mal de mer (...boire un peu d'eau ou de limonade à l'exclusion de toute autre boisson, favoriser la salivation en gardant dans la bouche un noyau de cerise, un petit caillou ou en tenant entre les lèvres l'extrémité d'un bout de bois ou d'un cure dent) ou le combattre (s'étendre sur sa couchette,  prendre un livre et s'y intéresser le plus possible...).

 

Pour le profane sont décrites les différentes classes :

- En première classe, les convenances mondaines sont strictement maintenues : réserve vis-à-vis des personnes à qui on n'a pas été présenté, observance de tous les usages de la bonne compagnie. Dîner du soir en tenue de soirée même par gros temps...

- En  deuxième classe, il y a plus de laisser aller....

- La ou les classes inférieures sont socialement beaucoup plus distantes de la 2ème classe que celle-ci ne l'est de la 1ère.

 

Et pour enfoncer le clou : "Pour être à l'aise, voyager selon ses moyens, son éducation et sa condition"

 

Je digresse, je digresse, mais ce que je cherche, c'est la bonne gestion de la chaleur (Rexona en 1923... Y'en avait pas!"...)

 

Donc, pour l'hygiène coloniale, il est préconisé d'"éviter les excès, ceci au sens le plus étendu du mot... et en tenant compte dans une moyenne basée sur une exacte connaissance des moyens individuels et du quantum au delà duquel on éprouve de la tigue ou du malaise" (effectivement... dit comme ça... c'est élémentaire mon cher Watson !).

La 2ème règle est est d'accroitre la résistance organique en se maintenant physiquement et aussi moralement dans un état tonique soutenu.

 

Après de judicieux conseils sur l'habitat, l'alimentation, les vêtements, les boissons, les fruits... et autres informations indispensables, un chapitre est réservé à l'hydrothérapie et les soins physiques (Ah quand même !)...

 

..."Il ne s'agit pas seulement de simple propreté, mais d'une tonification soutenue. Changer de linge au moins chaque 3 jours ( ), pratiquer des sports peu fatigants et user abondamment de l'hydrothérapie."

 

  Un peu long à recopier, je vous mets l'intégralité de ce chapitre particulier en photo...

 

hydrothérapie 1

hydro 2

 

Nous voilà parés pour affronter notre petite canicule estivale (trois jours cela devrait aller) dans les règles de l'art. Et sur ce... je vais manger une p'tite glace !...

Publié dans Actualité

Commenter cet article

andrée 11/10/2011 20:47


un article intéressant ... pour voyager, un simple sac à dos ne suffisait pas
bonne soirée


cathycat 12/10/2011 22:22



c'est le moins que l'on puisse dire !!!... maisl il y avait ausssi beaucoup de petites mains pour porter toutes ces malles. Tout compte fait je préfère voyager plus léger... Bonne soirée. Bisous



Yvon 03/09/2011 09:13


excellent samedi, Cathy
gros bisous


cathycat 03/09/2011 13:12



itou pour toi Yvon. Bizzzzzz



Françoise 01/09/2011 22:57


Il fait trop chaud pour écrire ou quoi ?
Le silence devient long.
bonne soirée, bisous et à bientôt;


cathycat 02/09/2011 19:02



Trop chaud, le travail, le manque d'inspiration, la flemme... non je rigole... j'ai une idée alors il y aura un article ce week-end. Bisous



katara 01/09/2011 08:23


bisous cathycat


cathycat 01/09/2011 20:31



Bizzzzzz



Bonheur du Jour 01/09/2011 06:30


C'est très intéressant. Et assez raisonnable, il me semble.


cathycat 01/09/2011 20:31



Il valait mieux être raisonnable à l'époque si on voulait rester en vie... J'aime bien ton blog avec tous tes petits bonheurs quotidiens. Merci de ta visite. Bisous